On peut visualiser rapidement ce qu'une société en transition doit faire. On peut ainsi regrouper les thèmes de la transition en quatre volets principaux. Visuellement, on a :

Volet Agriculture, Alimentation, Biodiversité, Eau
Comment créer une « Une Zone Agricole Protégée » ZAP

La Zone Agricole Protégée (ZAP) est un outil foncier de préservation des terres agricoles. Il permet de sécuriser à long terme la vocation agricole des terres.
La mise en place d’une ZAP permet de lutter contre les pressions urbaines et de juguler la spéculation foncière. Elle est une base foncière solide pour pérenniser et développer l’activité économique agricole de vos territoires.
Documents :
Fiches « Outils de l'aménagement » de CEREMA (0,2 Mo)
ZAP, outil de protection du foncier agricole par la chambre d'agriculture du VAR (1,6 Mo)
Fiches La ZAP : un outil de pérennisation stratégique (Centre d'agriculture Centre) (2,3 Mo)

Mot clé : "ZAP Zone Agricole à Protéger"

Comment créer une AMAP

AMAP : Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne.
C'est un partenariat producteur consommateur, une alternative citoyenne, économique sociale et solidaire par l'engagement financier à l'avance sous contrat.
Le producteur s'engage à fournir sa production cultivée sainement, dans le respect des saisons et de l’environnement.
- Constituer un groupe pour démarrer le projet.
- Formaliser le projet. ...
- Recruter des adhérents. ...
- Rechercher un producteur local. ...
- Constituer une association loi 1901.
Liens :
Colibri AMAP
Réseau AMAP

Mot clé : "AMAP"

Comment créer une régie agricole bio

Créer une régie agricole c'est le moyen de pouvoir fournir des repas bio aux cantines scolaires de sa commune.
Un document très complet sur comment créer une régie municipale agricole bio (pdf 14 Mo)
Un exemple proche de chez nous à Mouans-Sartoux

Mot clé : "Biodiversité" "Restauration scolaire"

Volet Culture, Education, Vivre ensemble
Comment créer un café associatif

Une association peut ouvrir un bar fixe pour ses adhérents, elle est dispensée de démarches, à condition que l'ouverture du bar n'ait pas pour but de réaliser de bénéfices et que les boissons disponibles ne comportent pas ou peu d'alcool, boissons qui appartiennent aux groupes 1 à 3 de la classification officielle des boissons.
Liens :
https://www.creerentreprise.fr/creer-un-bar-cafe-associatif/
https://droit-finances.commentcamarche.com/contents/1394-bar-associatif-comment-creer-et-gerer-un-bar-associatif#bar-associatif-et-reglementation
Et quelques cafés associatifs varois qui se feront un plaisir de vous renseigner :
- L'Embarqu'Adhère à Lorgues - 06 59 61 95 09
- Le Caméléon à Montfort-sur-Argens - 06 60 89 70 54
- Café Culture à Toulon - 04 94 62 44 52

Mot clé : "Café associatif"

Créer un jardin partagé, collectif

Le jardin partagé est un mariage entre lien social et agriculture de proximité. C’est la production de légumes comme moyen pour recréer du lien entre les habitants d’un quartier, d’une commune. Le jardin se conçoit, se construit et se cultive collectivement par les habitants et les acteurs du projet.
Un excellent document synthétisant les différents aspects du projet : JARDINAGE ET DEVELOPPEMENT SOCIAL (PDF 0,5 Mo).
A lire également :
Comment créer mon jardin partagé.

Mot clé : "Jardin coopératif" "Jardin partagé"

Volet Déchet, Economie, Pollutions
Créer une ressourcerie.

Une ressourcerie a pour vocation de récupérer, valoriser et/ou réparer, en vue de la revente au grand public, des produits d’occasion ou des produits usagés (considérés comme déchets). Cette activité à visée environnementale est aussi le support d’un Atelier Chantier d'Insertion.
Construire un projet, créer et gérer une Ressourcerie. Contacter le « Réseau national des Ressourceries » :
Créer une Ressourcerie, Adhérer au Réseau des Ressourceries
À visiter : La Courtoise ressourcerie de Saint Maximin (prendre RV)

Mot clé : "Ressourcerie"

Installer des composteurs partagés

Après quelques échanges, un compromis (Mairie - Délégués - Collectif associations) a été trouvé sur le nombre de sites, la gestion des dispositifs (par qui et comment) et le calendrier. Deux sites de compostage partagé gérés par la mairie et les TDT seront aménagés sur la commune.

Courriel : lestresorsdetourves@yahoo.com
Téléphone : 0671360589
Site Internet : http://www.lestresorsdetourves.fr/spip.php?article302

Mot clé : "Compostage"

Volet Energie, Mobilité, Industrie
Les Centrales Villageoises

Les Centrales Villageoises sont des sociétés locales à gouvernance citoyenne qui portent des projets en faveur de la transition énergétique en s'inscrivant dans une logique de territoire. Elles associent citoyens, collectivités et entreprises locales et contribuent aux objectifs énergétiques en tenant compte d'enjeux territoriaux transverses (développement économique local, intégration paysagère, lien social, etc.).
Les Centrales Villageoises fonctionnent en réseau au sein d'une Association et partagent un modèle commun, basé sur le partage d'un grand nombre d'outils et de services. Ce modèle est aujourd'hui mis en œuvre dans plusieurs régions françaises.

Site Internet : http://www.centralesvillageoises.fr/

Mot clé : "Photovoltaïque"

Boîte à outils Coopérative durable d'énergie locale

Cœur de métier initial d'Energ'éthique 04, l'appropriation citoyenne et locale des projets est un facteur essentiel pour la réussite de la transition énergétique. Que les projets soient à l'initiative des citoyens ou co-construits en coopération avec les acteurs publics et privés locaux, l'ancrage territorial favorise la mobilisation de l'épargne, bénéficie à l'économie locale et favorise l'acceptation locale des projets.
Créée en septembre 2012 dans les Alpes de Hautes Provence, la Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC) Energ'éthique 04 a pour objectif d'organiser et de mettre en œuvre des réponses aux besoins énergétiques du territoire. La société s'articule autour de trois missions :
- La production locale d'énergies renouvelables financée par des citoyens
- L'accompagnement pour la maîtrise et la réduction de la consommation d'énergie
- L'organisation de la solidarité énergétique pour réduire les situations de précarité énergétique
- La société vise à mettre en place des circuits-courts, où les financements, la production, la consommation, et les rénovations se font localement.

Adresse : Digne 04000
Contact : Sociétaires
Courriel : contact@ener04.com
Téléphone : 04 86 49 18 95
Site Internet : http://www.ener04.com/

Mot clé : "Photovoltaïque"

La transition dans sa diversité
Boîte à outils Bizi

A l'initiative de l'association BIZI ! (« Vivre ! » en Basque), une illustration d'un programme de transition pour une commune. Tous les aspects de la transition sont abordés : Environnement, Energie, Mobilité, Agriculture, Gestion du patrimoine, Déchets, Citoyenneté, ...
Documents :
Boîte BIZI (PDF 14,5 Mo)
Le pacte de transition énergétique BIZI (PDF 0,2 Mo)
Exemple :
La commune de Ungersheim

Mot clé : "AMAP"

L'ADEME, expertise et conseil.

L’ADEME, une source d’informations.
L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME) participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable. Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l'Agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d'expertise et de conseil.
Ses domaines d’intervention : Déchets, sols pollués et friches, énergie et climat, air et bruit, actions transversales (production et consommation durable, villes et territoires durables).
Liens :
ADEME
https://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens

Mot clé : "AMAP"

Loos-en-Gohelle, une commune en transition

Considérant dès lors la commune comme un écosystème complexe (naturel, patrimonial, humain et culturel) lui-même intégré dans un écosystème plus vaste, les élus ont clairement choisi de s’orienter vers un modèle de développement qui tire les leçons du passé et n’oublie personne. Un modèle qui permette à chacun de participer à la vie collective et de trouver sa place dans la ville. Loos-en-Gohelle s’est donc fixé pour ambition de se transformer et de se développer par le développement durable.

Site Internet : https://www.loos-en-gohelle.fr/loos-ville-pilote/participation-des-habitants/

Mot clé :

Guide des Initiatives de Transition (Ben Brangwyn & Rob Hopkins)

Un résumé des initiatives par Rob Hopkins où comment mettre en œuvre la Transition d’une Commune, d’un Quartier, d’une Ville, d’un Village, et même d’une île.
Document :
Guide des initiatives (PDF 0,4 Mo)

Mot clé : "AMAP"

Les métiers de la transition écologique

La transition écologique crée de nouveaux métiers dans tous les secteurs de l'économie. Mais elle transforme également en profondeur les métiers existants. Par exemple un architecte ne se contente plus de faire que les plans d'un bâtiment, il doit en plus y intégrer de nombreux éléments comme un bilan énergétique, un cycle carbone, ...

On trouvera de nombreux documents sur le site de « L’observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte »
Une synthèse intéressante de l'APEC

L'Onisep propose également une liste de métiers.

De même, l'Infographie : les métiers de l'environnement est de bon conseil

Mot clé : "AMAP"

Remarques

Toutes les initiatives présentées sur le site illustrent une facette de la « transition » que doit opérer notre société. La transition n’est pas une n-ième philosophie ou modèle de société. C’est juste un mot pour dire que le modèle actuel a fait son temps et que l’on doit passer à autre chose. On ne peut plus nier et faire comme si la dégradation de notre environnement, la perte de diversité, l’épuisement des ressources naturelles, les crises économiques à répétition, la dégradation du tissu social, … n’existaient pas.
La transition est donc le chemin que l’on doit prendre pour évoluer. Ce chemin n’est pas tout tracé, nous avons besoin de guides pour nous aider à progresser.
Par la suite, nous allons proposer des procédés qui ont été mis en œuvre avec succès par des pionniers et qui doivent servir d’inspiration.
Un point important à ne jamais perdre de vue est le fait que la transition doit être « globale ». C’est-à-dire que chaque action doit être appréhendée en tenant compte de tous les aspects : économique, écologique, environnemental, énergétique, sociétal, …. Un exemple simple pour illustrer ce propos : la production d’énergie verte. On peut avoir de grandes centrales photovoltaïques qui certes produisent de l’énergie mais occupent de vastes espaces, souvent des friches industrielles mais parfois des terrains agricoles ou des espaces verts et sont finalement considérés plutôt comme des placements financiers. Une autre manière d’aborder ce sujet est les « centrales villageoises ». Dans ce cas, on utilise des toitures (souvent des bâtiments publics) pour poser les installations. Le financement est assuré par les citoyens, les entreprises locales, les communes, …
Il est visible, dans ce cas, que le projet couvre de nombreux aspects de la transition : production d’énergie verte locale directement utilisée sur place, mobilisation et prise de conscience des participants (et meilleure acceptabilité), mise en œuvre et gestion locale du projet, empreinte environnementale réduite. La méthode de cette action est globale.